3. Cultures Anasazi du Sud-Ouest des USA.

Illustrations.

8. Carte situant Mesa Verde, dans le Colorado, et les autres cultures Anasazi du Sud-Ouest américain (dessin F. Rodriguez-Loubet).

fig 9

9. Grotte naturelle en bord de falaise abritant un village Anasazi (photo F. Rodriguez-Loubet).

fig 10

10. Vue partielle d'un des nombreux villages Anasazi, et de ses constructions en pierres soigneusement taillées et maçonnées à l'argile et au sable. Les structures circulaires enterrées ou semi-enterrées sont connues sous le nom de « kivas » (photo F. Rodriguez-Loubet).

fig 11

11. Vue rapprochée d'une partie des constructions, avec une « kiva » au premier plan (photo F. Rodriguez-Loubet).

fig 12

12. L'intérieur d'une « kiva » montrant la banquette périphérique et le pare-feu devant lequel on allumait le foyer (photo F. Rodriguez-Loubet).

fig 13

13. Les niches et entrées latérales d'une « kiva ».

Résumé.

Le Sud-Ouest américain et Nord-Ouest du Mexique, en grande partie semi-désertiques, ont en commun un très longue chaîne montagneuse connue sous le nom de « Rocky Mountains », pour le premier, et de  « Sierra Madre Oriental », pour le deuxième. Voici environ deux mille ans, les sociétés agricoles des Basketmakers (« Fabricants de paniers »), au Nord, et celles qui se sont développées autour de la Vallée de Mexico, au Sud, ont entretenu des échanges tout au long de cet axe, sur de plus de 3000 km de distance. La richesse relative de ces groupes humains, liée à leur économie agricole, a toujours attiré la convoitise de leurs voisins, certains étant bien connus historiquement sous le nom d'Apaches. On pense que c'est une des raisons qui ont amené les Basketmakers, ou Anasazi, à construire leurs villages dans les grands abris rocheux à flanc de falaises, qui leur permettaient de mieux se défendre contre les attaques ennemies.
Parmi les constructions architecturales de ces cultures, les « kivas » sont des sortes d'espaces cérémoniels, circulaires et de dimensions variables selon la taille des communautés, le plus souvent semi-souterraines. On retrouvera une structure un peu comparable, mais bien plus modeste, sous le nom de « ki », dans le site de Quitovac (Etat mexicain de Sonora) présenté un peu plus loin.

Publications